Lucie Ternisien

Lucie Ternisien

Photographe
2 expositions / 53 œuvres disponibles
Biographie : Lucie Ternisien hérite à 15 ans, d’un appareil photo. Elle commence alors à photographier les rues de la ville et leurs habitants, ces passants qu’on y croise le temps d’un regard. L’architecture, mais aussi les ambiances urbaines sont ses premiers sujets. Puis ce sont les scènes de rues qui l’attirent, et tous les sujets qui peuvent y être cristallisés; humains comme sociétaux. Ainsi, lors de voyages dans le monde mais principalement en Europe, elle effectue son travail photographique, toujours proche du réel, mais dans une poétique, celle de provoquer une émotion presque fantastique à partir d’images réelles. Cinéaste par ailleurs, la photographie est son premier terrain d’expression d’un imaginaire inspiré par  la réalité, dont la capture passe par le cadre et la lumière, et les histoires qu’elle lit en filigrane à travers un visage, une posture, une construction, un espace, une couleur.
Voir plus / moins
Démarche artistique : Lucie Ternisien développe sa photographie dans la dimension poétique, humaniste et émotionnelle de la réalité qu’elle capture. Ses photos questionnent le lien entre les êtres et leur environnement, mais aussi le lien entre les espaces, les objets et le vide qui les habite. Elle cherche à garder une trace de la poésie qui habite l’instant, l’espace et créer une beauté autre, faite par le sujet et par son attitude, par ce qu’il incarne et symbolise, faite aussi par le cadrage et la lumière naturelle. Ce sont les photographes de reportage, de rue, qui l’inspirent, tels qu’Alex Webb et Martin Parr. Elle s’inspire également de son univers cinématographique qu’elle a développé à la réalisation de fictions. Elle distille des influences narratives, et trouve ainsi dans l’acte photographique une forme de composition d’ambiances et d’interprétations intuitives de ce qui compose la réalité. Elle travaille tant en extérieur, dans des espaces ruraux et urbains, qu’en intérieur. Les êtres, comme l’habitation, et les zones en marge, dans leur aspect absurde, décalé sont ce qu’elle vise, mais aussi ce qu’ils ont de plus commun, d’habituel, de déjà-vu. Lucie Ternisien recherche ainsi les symboles, les émotions et la charge poétique des sujets photographiés, « capturés » à la réalité afin d’interpeller l’œil. Elle travaille ses séries dans le temps, aime confronter plusieurs lieux dans des mêmes compositions.
Voir plus / moins
loading