Mary-Laëtitia Gerval

Mary-Laëtitia Gerval

Pluridisciplinaire
22 expositions / 79 œuvres disponibles
Biographie :
Native d’Avignon, Mary-Laëtitia Gerval passe son enfance à peindre. Initiée par le maître hollandais Hank Wisser, voisin de son grand-père, elle suit une formation de peintre classique aux Beaux-Arts d’Avignon. Par la suite disciple du maniérisme italien, elle parfait son regard à l’école des ventes de Paris-Drouot, où elle étudie le marché de l’Art et obtient un diplôme d’expertise de tableaux anciens. Elle privilégie un rapport analytique à l’image. Cette discipline s’impose alors à elle après ses études parisiennes, comme « un heureux hasard », comme elle aime le souligner. Ainsi, dès 2002, Mary-Laëtitia Gerval s’exerce à la photographie d’Art et la conçoit comme un prolongement des problématiques picturales classiques. Quelques années plus tard, elle crée parallèlement sa première maison d’éditions. Après une série de succès dans ce domaine, elle prolonge sa démarche avec la création de sa propre maison Gerval - spécialisée dans les ouvrages d’Art de collection. Son travail photographique est dévoilé lors d’une première exposition monographique intitulée «Omorfiá» à l’Institut Culturel Bernard Magrez (ICBM) de juillet à septembre 2018. Certaines de ses oeuvres font aujourd’hui partie de collections privées, dont celle de Christine de Chirée, de Marie-Pierre Girardhini, de Mme Duchissoy, des Soeurs Grubinger, de Didier Atlani, d’Olivier Morice et de Bernard Magrez.
Voir plus / moins
Démarche artistique :
La pratique artistique de Mary-Laëtitia Gerval danse entre le réel et l'imaginaire. Pluridisciplinaire dans sa création, elle aime conjuguer et métisser les genres. Il n'y a pas dans l'histoire de l'Art une technique meilleure que l'autre. Tous les moyens pour exprimer sa vision sont bons. Ainsi, elle cultive dans sa démarche une vision moderne des codes du passé artistique. Il est aujourd'hui autorisé de récupérer toutes les informations historiques les plus sensibles, positives, sans s'engager dans les idéaux qu'elles proposent ; mais en profitant du meilleur de chaque période, de ce qui fait de l'homme, un homme libre. C'est sa rébellion face au système. Elle s'amuse à manipuler les codes du passé (qui ont fait leur preuve) pour dire sa vision et aussi  décrypter ses codes modernes. Sa démarche utilise l'héritage du passé artistique en s'inspirant d'œuvres, de scandales historiques et de leurs messages d'origine, des codes empruntés ... Puis les conjugue avec une grande liberté, en passant par l'utilisation d'une couleur, d'une composition, d'une technique, d'un média à l'expression d'une vision moderne, actuelle, de son époque. Sa formation initiale de peintre classique l'aide dans la pratique de la mise en scène photographique. Elle aime se retrouver dans la nature, des jardins, des fleurs, un lieu où le brouillard appelle son imaginaire et ou autant d'éléments qu’elle ne peut maîtriser s'offrent à son regard de peintre. Elle aime saisir le réel dans son jus grâce à la mise en lumière. Sa photographie semble presque irréelle, comme un montage photo car pour Mary-Laëtitia, l'imaginaire est ainsi. Le sujet principal de sa création est l'humain, l'autre, lui, elle, eux, peu importe le nom qu'on y donne, c'est le coeur de l'homme et ses facettes qui sont au centre de sa démarche artistique.
Voir plus / moins
loading