Josiane Pape

Josiane Pape

Peintre
Galerie :  Galerie Corsic'Art Design  (site)
Biographie : Mystérieuse, épurée, parfois violente, la peinture de Josiane Pape crée une émotion particulière et nous invite au mystique, presque malgré nous. Le choix des couleurs ? Nul doute que les nuances de sa palette n’y sont pas indifférentes. Violet, gris, noir, quelques touches de bleu et d’orange. Ces couleurs lourdes, chaudes pour certaines, chargées pour la plupart donnent déjà le ton. « Je n’ai pas une palette gaie. Mais elle traduit l’ensemble de mes influences, qu’elles soient religieuses, ésotériques, mystiques ou exotiques. Ces couleurs associées au mouvement sont celles qui dépeignent le mieux ma vision des rapports hommes/femmes, du profane au sacré, mes rapports au Voyage ». L’écriture picturale ? Assurément. La peinture de Josiane suggère plus qu’elle ne montre, sans tomber toutefois dans l’abstrait. Pas de fenêtres aux maisons, pas d’expressions ni visages à ces personnages, juste quelques touches chaudes pour signaler la vie. Une vie avec luttes et combats jamais départies d’une harmonie désarmante. « De l’ensemble de mon œuvre, ressort ce corps-à-corps incessant entre l‘homme et la femme, la résistance de cette femme que l’on soumet ». Elle a étudié avec Jacques Bartoli, un peintre provençal qui lui a appris la technique du glacis à l’huile. De Pierre Bonnard, un brillant coloriste, elle va apprendre la conception « moderne » de la peinture et de la couleur menant jusqu’aux frontières de l’abstraction… Si Josiane Pape a commencé son Art avec une peinture très intimiste, assez « floue » comme elle aime à la décrire, elle a ensuite révolutionné son écriture picturale en introduisant la matière et en repoussant chaque fois davantage les limites de l’abstraction. Si dans sa peinture de Josiane Pape évoque plus qu’elle ne montre et suggère plus qu’elle ne dit, c’est pour laisser au regard de l’Autre toute la liberté d’entrer dans son monde, à mi-chemin entre le Sacré, le Religieux et le Pictural.
Voir plus / moins
Démarche artistique : « Il ne s’agit pas de peindre la vie. Il s’agit de rendre vivante le peinture » Pierre Bonnard. L'imprégnation initiale de Josiane Pape était le style de peinture impressionniste... En mûrissant, son évolution a mis des distances entre ce qu’elle devenait et ce travail figuratif très intimiste. Elle a beaucoup cherché et travaillé pour enfin trouver son écriture picturale. Elle pense que c’est elle qui traduit sa vérité et l’ensemble de ses influences culturelles, religieuses, ésotériques ou exotiques. Ses couleurs acryliques, terre d’ombre ou calcinée, des dégradés de gris, ocre jaune, noir, orange de Cadmium, violet, lourdes pour certaines, chargées pour la plupart, associées au mouvement et dépeignent sa vision des rapports humains du profane au sacré. Ressort souvent de ses oeuvres le corps à corps incessant entre l’homme et la femme, la résistance de cette femme que l’on soumet, la lutte de l’Homme dans ce monde individualiste et déshumanisé. Si sa peinture évoque plus qu’elle ne montre, suggère plus qu’elle ne dit, Josiane Pape explique que c’est pour laisser au regard de l’autre toute la liberté d’entrer dans mon « monde », une ode à l’altérité, un voyage à mi-chemin entre le sacré, le religieux, le pictural.
Voir plus / moins
loading