• 16 Juil 2018

Du 1er au 15 juillet 2018, près de 2200 personnes ont visité l’exposition “Ask Yourself” du Photographe Guillaume Dimanche aux Rencontres de la Photographie à Arles.

Photographe Guillaume Dimanche à son exposition Ask Yourself à Arles en 2018

Photographe Guillaume Dimanche à son exposition “Ask yourself”, Arles, 2018 © Art-Trope

L’exposition “Ask Yourself” aux Rencontres de la Photographie d’Arles 2018 et ses 2200 visiteurs

L’exposition “Ask Yourself” du photographe Guillaume Dimanche est inscrite dans la programmation du festival Voies-Off pendant les Rencontres de la Photographie d’Arles. Selon Hervé Schiavetti, Maire de la ville d’Arles, “le festival Voies-Off s’est imposé comme un acteur essentiel de la photographie à Arles”. Parmi les 173 expositions présentées, “Ask Yourself” a été visitée par près de 2200 personnes. L’exposition propose un ensemble de photographies s’interrogeant sur notre monde contemporain et nos rapports aux nouvelles technologies. “Dans cette exposition je montre un questionnement sur la société contemporaine, et notamment les nouvelles technologies, ainsi que l’espace dans lequel se situe l’Homme par rapport à ce questionnement” précise Guillaume Dimanche.

La vente de l’oeuvre “Eiffel Tower V2” à un collectionneur américain

L’œuvre “Eiffel Tower V2” a été acquise par un collectionneur américain et partira pour la région de San Francisco prochainement. Il s’agit d’une photographie centrale dans l’exposition “Ask Yourself”. En effet, l’Artiste explique son rôle dans le catalogue de l’exposition, accessible depuis l’article Art-Trope dédié: “la Tour Eiffel, marque de la capitale française, est l’objet artificiel le plus visité et photographié au monde. Dans l’exposition, elle est présentée comme une représentation symbolique du point de naissance de la société contemporaine. “Eiffel Tower V2″ montre une sculpture, signe de la puissance de l’homme sur la nature. Les portraits qui l’entourent seraient les bénéficiaires de cette puissance. Pourtant, ces hommes blancs sont dirigés dans leurs libertés, appauvris par la puissance de la société, contrôlés dans leurs actes par la consommation, l’industrie, la sécurité. L’homme noir lutte pour une survie, enchaîné depuis tellement longtemps, meurtris, torturé, soumis, il ne peut que rêver de partir pour espérer trouver un souffle de liberté. Le corps de la femme lui a été dépossédé. Il ne lui appartient plus. Depuis combien de temps ? Elle est déchirée, enveloppe d’elle-même, sucée, vampirisée par des dogmes établis et contrôlés. Abandonné sur un radeau, le sang qui coule en elle est pulsé, origine. Les natures mortes sont ce qu’il reste de chacun de nous. Images et vanités”.

Oeuvre de Guillaume Dimanche vendue à un collectionneur américain

Eiffel Tower V2, 105cm x 70cm, 2018 © Guillaume Dimanche

La démarche artistique de Guillaume Dimanche

Le photomontage exprime un travail de correction des perspectives. Celles de Guillaume Dimanche reposent sur l’observation de l’humain et ses actions sur le paysage par le biais d’outils numériques. Elles expriment le contemporain à travers une écriture photographique particulière, poétique et musicale, sur ces sujets. Ses créations sont inspirées d’œuvres classiques et contemporaines de l’histoire de l’Art, comme des explorations plastiques digitales. Guillaume Dimanche met l’accent sur la conception d’un tableau photographique en amont de la production et l’utilisation d’un matériau digital brut pour réaliser un assemblage sensible, en interprétant ses sujets. La représentation est inventée directement avec les sources naturelles. Les compositions picturales et le travail de montage deviennent des transcriptions de ses scrutations sur nos environnements quotidiens artificiels et naturels. Guillaume Dimanche produit une image du monde globalisé en décrivant la vie et la mort de nos contemporains, de nos sociétés, à partir de fables, de légendes, de mythologies, de l’histoire. Ses recherches artistiques intègrent et s’inspirent d’un mélange de références et de ressources plastiques variées, visuelles, écrites et sonores. Son regard est focalisé sur les actions de l’homme sur la planète, les transformations qu’il inflige à son environnement, les dégradations que celui-ci subit. 

Photographie de Guillaume Dimanche

The WO 02 V2, 2018, 24cm x 36cm © ADAGP-Guillaume Dimanche

 

Retrouvez le profil Artiste de Guillaume Dimanche ici.

Lisez notre article sur le changement d’adresse d’Art-Trope ainsi que sa sélection des expositions de l’été ici.