• 16 Oct 2017

La rédaction d’Art-Trope a choisi pour vous trois expositions à ne pas rater en ce début de mois d’octobre :

Paris : David Hockney – Centre Pompidou
New York : Calder : hypermobility – Whitney Museum of American Art
Londres : Rachel Whiteread – Tate Britain Museum

Paris : David Hockney – Centre Georges Pompidou (21 Juin – 23 Octobre 2017)

david_hockney_a_bigger_splash

David Hockney, A bigger splash, 1967 © Andrea Liu

160 peintures, photographies, gravures et dessins composent cette exposition pour l’anniversaire des 80 ans de l’artiste britannique. Cette rétrospective au Centre Georges Pompidou, en partenariat avec la Tate Britain de Londres, et le Metropolitan Museum de New York, met en avant le penchant de l’artiste pour la reproduction et la production moderne des images. Dans ce véritable panorama de son art, on trouve des œuvres de sa jeunesse exacerbant visuellement l’atmosphère d’une Angleterre industrielle, mais aussi sa découverte de la lumière et de l’hédonisme californiens.

New York : Alexander Calder – Whitney Museum of American Art (9 Juin – 23 Octobre 2017)

oeuvre d'Alexander Calder, Crinkly avec disc rouge, 1973

Alexander Calder, Crinkly avec disc rouge, 1973 © Rufus46

Connu pour ses créations « mobiles » en acier, dont l’appellation est dû à Marcel Duchamp, Alexander Calder est mis à l’honneur dans cette exposition nommée Calder : Hypermobility, hommage à son génie créatif à travers un ballet d’œuvres suspendues, se mouvant au gré des fluctuations de l’air. Cette scénographie permet au visiteur de faire l’expérience d’une nouvelle forme de sculpture, à laquelle l’artiste a donné vie depuis les années 1930 en intégrant les notions de mouvements et de bruits dans un art habituellement figé.

Londres : Rachel Whiteread – Tate Britain (12 Septembre 2017 – 21 Janvier 2018)

Les œuvres sélectionnées représentent les plus grandes créations réalisées au cours de la vie de l’artiste Rachel Whiteread. Elle a notamment gagné le prix Turner en 1993 qui récompense les Artistes anglais les plus talentueux de moins de 50 ans.

Oeuvre de Rachel Whiteread, Embankment, Tate Modern, April 2006

Rachel Whiteread, Embankment, Tate Modern, April 2006 © Griffindor