• 28 Nov 2017

Le photographe Guillaume Dimanche, l’Artiste Art-Trope, nous raconte l’histoire de son éveil à l’Art:

Sur ce photo-montage de l'Artiste Art-Trope Guillaume Dimanche se distingue une plage rocheuse.

Shore at Dusk (Plage au crépuscule) , 2010 © Guillaume Dimanche

Son Parcours

La création artistique est une passion de jeunesse. Après des rencontres, des visites d’expositions, des concerts, des spectacles, des films qui m’ont procuré de belles et grandes émotions. J’ai fait mes apprentissages en écoles d’Art à Poitiers (EESI) puis aux Beaux-Arts de Paris, où j’ai étudié le dessin, la peinture, la photographie, la sculpture, puis la vidéo, la création d’images avec ce qui s’appelait alors les nouveaux médias, la création numérique. J’ai eu et je poursuis encore des activités de designer graphique principalement dans le milieu de la culture et du luxe, pour l’IRCAM, le Festival de Cannes, la Cité de la Musique, Mauboussin, Boucheron, l’Académie de Musique du Qatar.

Son domaine d’expression

Mes sources d’inspiration sont un grand panorama de créations artistiques contemporaines : les arts plastiques, la photographie, la musique, le cinéma, mais aussi les classiques et les grandes œuvres passées. Mon travail est un témoignage sur le contemporain. Mes photomontages, ou compositions photographiques, montrent surtout des ambiances particulières sur des sujets très classiques comme le paysage, l’architecture, les natures mortes, les portraits. J’exprime ma compréhension du monde actuel, les stigmates de notre société, notamment les modifications du climat, en montrant les conséquences de nos actions et de notre implication dans ce changement planétaire. Je compose mes tableaux photographiques à partir de longues séances de prises de vues. J’enregistre des empreintes numériques de mes sujets dans des plans très rapprochés. Les traces captées sont ajustées pour former un témoignage. L’utilisation de mes techniques, sans cessent affinées, renouvelées, servent l’expression et la représentation très contemporaine de mes sujets. L’aspiration vers laquelle je tends dans mes créations doit provoquer une induction entre la forme visuelle et le sujet exposé. Le sujet est connu, ou reconnu, familier, toujours, d’une manière ou d’une autre. La composition réalisée sur mes photomontages, fourmille d’une abstraction picturale. Ensemble, le sujet et son image, doivent s’ajuster pour susciter une émotion complète et entière. Le décalage entre la simplicité du sujet montré et la complexité de la construction en même temps que son épure doivent toucher le spectateur dans son intimité et rester avec lui, ancrés.

Sur ce photo-montage de l'Artiste Art-Trope Guillaume Dimanche on peut distinguer une route sur laquelle circule une voiture.

Paluel La Centrale, 2010 © Guillaume Dimanche

Son évolution

D’un côté je travaille de la même manière depuis 30 ans, même depuis que je suis tombé dedans quand j’étais petit. Je gratte les surfaces des objets, des matières, des paysages pour comprendre comment ils fonctionnent, comment ils sont faits. Dans mon travail de découpage puis de composition, en regardant de très près pour observer avec netteté et précision, les outils numériques sont devenus mes compagnons de création. Petits, légers, je peux emmener mon studio de création dans tous les coins du monde, dans n’importe quel désert, montagne, forêt, à pied, sur mon vélo et m’arrêter pour mes observations au plus bel endroit. Je travaille tous les jours. Certaines séries se construisent dans le temps sur plusieurs années, d’autres sont réalisées en quelques semaines. Il y a des projets en maturation ou en écriture. Et toujours je pratique des expérimentations techniques et créatives qui vont me permettre d’illustrer ou de développer un sujet, une réflexion particulière. La vision de mes productions futures est de me permettre d’avoir le temps et les budgets nécessaires pour la création, la recherche et la production. Éventuellement des collaborations pour certains projets spécifiques avec d’autres artistes ou techniciens, pour aboutir à des œuvres plus complexes ou d’une autre nature. Les photomontages actuels pourraient ne devenir que des maquettes d’objets artistiques en plusieurs dimensions.

Ses expositions

Toutes les expositions sont importantes. Chacune rencontre un public différent. Chacune est une expérience nouvelle, apporte un questionnement quant à la production et à la monstration des mes œuvres. Celle qui a lieu dans une maison ou un appartement privé en banlieue est aussi importante que celles qui ont eut lieu dans des galeries ou des centres d’art dans des capitales. Les expositions essentielles ce sont celles à venir. Il n’y a pas de classement dans les souvenirs. Celle qui m’a demandé un engagement physique important, un an de préparation, deux semaines de performance, huit jours de débriefing en galerie et deux ans de production et d’expositions est un aussi bon souvenir que le plus simple accrochage, où il y a toujours un retour, une discussion, un partage avec le commissaire, avec un autre artiste, avec un seul spectateur. J’ai plusieurs discussions et projets pour des expositions en solo show et collectives à Paris au printemps 2018. Les dates et lieux sont à préciser prochainement.

Sa relation avec Art-Trope

Le problème actuel et récurrent est ma position de créateur par rapport à ce que je ne suis pas du tout, marchand. Mais ça se soigne, l’apprentissage est long. Ensuite, je n’ai jamais réellement cherché à entrer dans la position marchande, avant tout pour protéger la maturation de mon travail. J’ai souvent été en contradiction, voire en opposition avec des professeurs, des galeristes, qui voulaient orienter mon travail vers des références établies ou qui n’arrivaient pas à le comprendre, et donc le défendre pour l’exposer et le vendre. Aujourd’hui, je pense que l’artiste a besoin d’une caisse à outils multiples pour montrer et vendre son travail. Ainsi, un seul marchand ou même deux ou trois galeries ne sont plus suffisantes. Art-Trope a une Fondatrice et une équipe jeune qui ont un regard précis et panoramique sur l’Art contemporain et le marché financier qui y est lié. Art-Trope m’aide en me suppléant et en affirmant ma crédibilité dans mes démarche de représentation et commerciales auprès des collectionneurs, des galeries et de la presse au quotidien, sur les salons et des événements ponctuels. Je perçois déjà une modification du ton des rencontres à l’annonce du soutien d’une Agence d’Artistes. Les éléments importants dans notre relation sont l’écoute et l’engouement personnalisé entretenu avec Art-Trope. De plus, ils ont la possibilité d’atteindre des clients qui sont difficiles à rencontrer depuis mon atelier où je passe la majorité de mon temps consacré à la création. Par ces mises en relation et une plateforme de vente dédiée, je peux vouer plus encore de temps à mes recherches et à mes productions.

Sur ce photo-montage de l'Artiste Art-Trope Guillaume Dimanche, l'on peut distinguer une route de campagne.

Sars-Poterie, 2010 © Guillaume Dimanche

 

Retrouvez le profil Art-Trope de Guillaume Dimanche ici.

Lisez notre article sur les nouveaux défis des star-ups ici.

Plus d’informations sur nos services ici.