• 20 Fév 2018

Roland Giuseppelli, photographe, partage avec nous son histoire et sa démarche artistique:

Cette photographie de Roland Giuseppelli, Artiste Art-Trope, est extraite de la série Origine réalisée en 2016.

Origine, 30 cm X 40 cm 2016 © Roland Giuseppelli

Son parcours

Ma relation à la photographie est la résultante de plusieurs facteurs. En effet, mes études universitaires d’une part, puis la maturité et le recul ont participé à l’élaboration de ma démarche artistique ainsi qu’au choix de la photographie comme moyen d’expression. A la suite de l’obtention d’une Licence en Arts appliqués à l’université de Corté en 1997, j’ai pourtant décidé de changer de voie. Effectivement, j’ai poursuivi une carrière professionnelle au sein de la compagnie Air France. Cependant, je n’ai eu de cesse de développer le goût des belles formes et de l’esthétique. Depuis l’enfance, j’ai toujours exercé mon œil, invariablement attiré par ce qui m’entoure. C’est pour cela que j’ai décidé de franchir le pas et de présenter mon travail depuis ces cinq dernières années.

Sa démarche artistique

J’ai toujours été inspiré par la nature, et en particulier l’élément liquide. Ainsi, l’eau et sa texture, à la manière d’une rosée matinale sur la végétation, sont à la base de ma démarche artistique. Pour la faire grandir, j’y ai intégré la notion fondamentale du mouvement : les vagues, l’éclatement, l’écume deviennent mes sujets. Qu’elle soit vue en tant que signifiant ou métaphorique de l’éclatement, l’eau me permet de mettre en lumière l’opposition entre le microscopique et le macroscopique. La photographie me permet de saisir tout autant l’infime, le hasard, le quotidien et l’anecdotique. Je cherche à provoquer chez le spectateur l’étonnement, l’interrogation, à bousculer les postulats établis, pour que chacun puisse se trouver ou se redécouvrir différemment. Je photographie pour figer cette fugacité qui nous fait passer à côté de ces récurrences que l’on considère anodines et qui sont tellement uniques. 

Cette photographie de Roland Giuseppli est extraite de la série Milky réalisée en 2015.

Milky, 30 cm X 40 cm 2015 © Roland Giuseppelli

Son évolution

Mes pratiques photographiques ont évolué de manière constante, bien que toujours surprenantes. En effet, le hasard intervient également dans une certaine mesure. Je suis actuellement en pleine réflexion sur de nouveaux thèmes et de nouvelles séries. Dans la suite logique de ma démarche artistique, il me reste un cap nécessaire à franchir: celui d’exposer. Ce fut un processus chronophage, et un parcours pour arriver à la maturité nécessaire pour présenter mon travail dans des lieux d’exposition. Cela me permet de revenir à l’essence de la photographie : la recherche de l’équilibre entre l’ombre et la lumière. Ma recherche est tout à la fois cadrée et spontanée, profondément ancrée dans le réel.

Ses expositions

Le fait d’exposer est nouveau pour moi. Ainsi, je n’ai pas encore d’expositions prévues, mais j’y travaille avec Art-Trope. L’objectif est double, de présenter mon travail photographique dans un premier temps, mais également d’accéder à une visibilité. C’est là un aspect qui me semble essentiel dans le développement d’une carrière artistique. Exposer est ce dont j’ai le plus besoin, maintenant que mon travail est prêt pour être présenter à un public.

Sa relation avec Art-Trope

Dans le cadre de la gestion de ma carrière artistique, ce qui me pose le plus de difficultés, c’est le manque de notoriété. Art-Trope m’aide à les surmonter en me soulageant d’une partie de la communication pour me permettre de me concentrer sur ma pratique artistique. De même, le fait d’être encadré et “coaché” dans un environnement qui m’est pour le moins encore étranger, me paraît essentiel. Ainsi, Art-Trope me permet d’être accompagné sur le long-terme et répondre à mes besoins.

Cette photographie de Roland Giuseppelli est extraite de la série Slideréalisée en 2016.

Slide, 30 cm X 40 cm 2016 © Roland Giuseppelli

Retrouvez le profil Art-Trope de Roland Giuseppelli ici.

Lisez notre article sur le Prix Marcel Duchamp et l’un de ses nominés, l’Artiste Mohamed Bourouissa ici.