• 18 Jan 2018

L’Artiste Art-Trope et photographe Florence Cardenti nous parle de sa démarche artistique et de son approche singulière du medium photographique:

Cette photographie de l'Artiste Art-Trope Florence Cardenti est extraite de la série Diffraction et représente un homme courbé dont l'image s'estompe peu à peu.

02 photo 1997-2020, extraite de la série Diffraction © Florence Cardenti

Son parcours

Mon intérêt pour la création artistique date de mon enfance. Après un bac à Lyon en 1990, une maîtrise d’Arts Plastiques à Saint Etienne, j’ai opté pour un travail d’infographiste à Paris. J’ai alors travaillé avec mon mari, ingénieur de système d’information (dessins techniques, administration de PME PMI). A partir de 2010, j’ai souhaité reprendre une activité artistique. Tout en poursuivant ma collaboration familiale, j’ai alors assidûment produit des projets artistiques et photographiques, et repassé un Master Arts Plastiques, spécialité photographie en 2016. Grâce à mon parcours professionnel, j’ai appris à entreprendre et j’ai ouvert mes centres d’intérêts. Mon expérience entrepreneuriale et l’approche des nouvelles technologies m’ont permis de mieux cibler mes centres d’intérêts en Art, notamment le fonctionnement de nos sociétés, le rapport à la mémoire selon les régions du monde, nos rapports de plus en plus complexes et technologiques avec les images.

Sa démarche Artistique

Les traces mémorielles sont pour moi des pistes à suivre au fil de mes projets dont les thèmes s’étendent du domaine de l’intime, jusqu’à l’histoire collective. Ma pratique photographique émerge d’un questionnement plus large sur l’image et sa plasticité. Plasticienne d’origine, la photographie m’intéresse car elle permet le recueil de traces et grâce à sa reproductibilité, son adaptabilité aux supports, son aspect ductile et malléable, je l’emploi comme un matériau premier que je forme et modèle aux besoins des projets entrepris. Je réalise donc des photographies en couleur et noir et blanc, issues du numérique, de l’argentique ou des procédés anciens. Les supports sont également multiples, comme l’accrochage, le livre, la sculpture, la projection. Les séries ou recueils d’images se construisent selon les principes récurrents de la transparence, du multiple, de l’association ou de la diffraction. Souvent le spectateur participe à l’œuvre par son action, son déplacement ou son imagination. L’image est pour moi une alternative à la pensée verbale, plus proche de nos sens, et qui nous amène à appréhender le monde non pas sous l’angle de la connaissance mais sous celui de l’expérience.

Cette photographie de l'Artiste Art-Trope Florence Cardenti représente une jeune fille dansant, la robe volant.

07 Palladium, extraite de la série Danses, 2012 © Florence Cardenti

Son évolution

J’accorde beaucoup d’importance à la recherche, synonyme pour moi d’évolution. Je suis en formation régulière sur des sujets qui m’intéressent ou sur de nouvelles techniques, à l’université et dans des groupes indépendants d’artistes. Je puise aussi beaucoup d’inspiration théorique ou pratique, ailleurs que dans le domaine de l’Art. Mais la principale source reste l’expérience de mon vécu. Je m’attache actuellement à développer trois projets : Le premier, Cœlacanthe a déjà donné lieu à un livre d’Artiste. Il s’agit d’un recueil de photographies prises lors de déplacements en Europe et qui interroge cette culture qui est la mienne et dont la mémoire et le savoir prennent une telle importance qu’ils semblent parfois freiner son évolution. Le deuxième, (Sur)Nature, évoque encore le voyage, mais celui-ci comme étrangère d’une région du monde, la Colombie, où la nature et l’homme laissent peu d’espoir de traversée. La photographie témoigne du rapport complexe que j’entretien avec ce pays dont est issu mon mari et qui m’attire tout comme il me met à l’écart. Le troisième, Je préfère les oubliés, est un projet en perpétuel remaniement qui débute dans une cave avec les objets et photographies familiales et dont je produits une quantité toujours plus grande d’images et de documents. Répétant ainsi le geste de conservation et d’accumulation, ces nouvelles images modifient la mémoire, produit d’autres histoires, composent avec le passé.

Ses expositions

Je n’ai participé qu’à des expositions de groupe. Bien qu’il me semble important de se produire également seule, j’accorde beaucoup d’importance aux échanges qui peuvent se produire entres les œuvres et indépendamment des Artistes. En 2018, je vais participer à un événement collectif avec le groupe Kollision/s. J’y présenterai le projet Je préfère les oubliés. En avril 2018, je participerai au premier symposium du CIRBE (Collège International de Recherche Biographique en Education) avec le projet (Sur)Nature. Au printemps 2017 la Bibliothèque National de France a acquis le premier exemplaire du livre Cœlacanthe. Je souhaiterai trouver des occasions de présenter mon travail, dans des festivals (de photographie, d’Art contemporain, de livres) ou des galeries, et me faire connaître auprès de collectionneurs.

Sa relation avec Art-Trope

Mon réel objectif serait de pouvoir poursuivre mon travail en étant plus soutenue financièrement et en gagnant en visibilité. J’aimerais axer mon développement au niveau privé (collectionneurs, galeries, entreprises privées investissant dans le culturel) mais aussi institutionnel (Frac, Drac, musée) pour l’achat d’œuvres mais aussi pour d’éventuelles commandes, résidences, etc. Art-Trope augmente ma visibilité, et m’aide dans mes démarches de prospection et de réponses à projets. Je compte aussi sur ses conseils en stratégie de développement et de production. L’idée d’être représentée ailleurs qu’en France (Londres et New York) me paraît intéressante car tout d’abord, ce sont des villes dans lesquelles je n’ai aucun contact mais d’avoir fait « ses preuves ailleurs » c’est également perçu comme une valeur ajoutée en France.

Cette photographie prise par l'Artiste Art-Trope Florence Cardenti est un montage argentique utilisant le procédé de la répétition sur une porte en noir et blanc.

04 photo argentique, extraite de la série Eléments, 2016 © Florence Cardenti

 

Retrouvez le profil Art-Trope de Florence Cardenti ici.

Lisez notre article sur la fondation Lafayette Anticipations, nouveau hub artistique à Paris ici.