• 22 Jan 2018

La ville italienne de Florence déploie des efforts importants pour remettre à l’honneur ses grandes femmes Artistes de la Renaissance. En effet, en 2019, la fresque méticuleusement restaurée du Dernier repas du Christ de Plautilla Nelli (1524-1588) sera exposée au musée Santa Maria Novella. Ce sera également la première fois que la fresque sera présentée publiquement depuis 450 ans. Le monde de l’Art réinscrit-il enfin les femmes Artistes dans l’Histoire de l’Art?

Cette image du British Institute retranscrit la fresque "Le dernier repas du Christ" peinte par l'Artiste de la Renaissance Plautilla Nelli au XVIème siècle.

The Last Supper, XVIème siècle © Plautilla Nelli

Les Artistes femmes oubliées de la Renaissance: le cas de Plautilla Nelli

Les grandes femmes Artistes de la Renaissance ont peint des pièces uniques, des Madones aussi bien que des scènes du Dernier repas du Christ. De plus, les documents historiques attestent qu’elles gagnaient souvent plus d’argent que leurs homologues masculins. Néanmoins, leurs peintures demeuraient bien souvent discrètes et mises à l’écart. C’est aujourd’hui la mission de la restauratrice Rossella Lari de Florence que de préparer ce bijou inconnu de la Renaissance pour sa rencontre avec le public contemporain. Linda Falcone de l’organisation Advancing Women Artists (AWA), dont l’objectif est de rendre visible des travaux oubliés, a déclaré au Guardian : “il s’agit là d’un moment d’importance, pas seulement pour Nelli mais aussi pour toutes les femmes Artistes oubliées de la Renaissance, ainsi que pour les Artistes qui aujourd’hui, ne se rendent pas compte de la richesse de la contribution des femmes de cette époque.” En effet, très peu de noms d’Artistes femmes de la Renaissance sont cités dans les manuels d’histoire de l’Art. Bien qu’un nombre important de ces mêmes Artistes aient été parmi les fervents adeptes des grands mouvements artistiques de l’époque tel le Caravagisme, la majorité d’entre elles restent méconnues.

Pourquoi les femmes Artistes de la Renaissance étaient-elles plus valorisées par leurs contemporains?

En restaurant et en mettant au goût du jour de plus en plus d’œuvres produites par des Artistes femmes de la Renaissance, les études ont mis en lumière une curiosité de l’histoire à cet égard. En effet, il semble que leur notoriété ainsi que leur influence étaient d’avantage valorisées en leur temps. Selon le rapport et les chiffres clés indiqués par le collectif Guerilla Girls, ces Artistes gagnaient alors l’équivalent de 81 centimes contre 1 dollar pour leurs homologues masculins. Cependant, certaines Artistes peintres comme Nelli gagnaient plus d’argent que les hommes. Cette tendance est particulièrement visible chez les portraitistes car les portraits permettaient de sceller un contrat de mariage antre les familles pour former des alliances. Cela s’explique aussi par le fait que les femmes étaient alors perçues comme portant une attention particulière aux détails, notamment dans le dessin des bijoux et des vêtements. La capacité à capturer la psychologie des personnages étaient également considérée comme une qualité précieuse.

Cette image proposée par Pexels représente un homme devant une série de peintures historiques dans un musée.

© Pexels

Les raisons pour lesquelles les femmes Artistes sont souvent les laissées pour compte de l’histoire de l’Art

Malgré de nombreuses années d’activisme féministe, les femmes Artistes dans l’histoire de l’Art n’ont été mises en lumière que récemment. A titre d’exemple, la vente aux enchères d’Artcurial ayant eu lieu à Paris en novembre 2017 proposait notamment 20 œuvres de Camille Claudel. Or, jusqu’à la seconde moitié du 20ème siècle, son nom est resté dans l’ombre d’Auguste Rodin, comme évoqué dans l’article Art-Trope. Certains blâment le monde académique, essentiellement masculin, qui façonne l’histoire de l’Art, pour sa propension à réduire le rôle que jouent les femmes Artistes. De plus en plus de musées et fondations assurent la promotion des femmes Artistes par le monde pour leur rendre justice dans l’histoire de l’Art. Néanmoins, il reste de grands progrès à faire, d’autant que, par exemple, seulement 5% des galeries londoniennes représentent un nombre équivalent d’Artistes femmes et hommes. Art-Trope soutient les Artistes du monde entier quelque soit leur genre ou leurs parcours, sur le long terme afin de s’assurer que l’histoire ne se répète pas.

Cette image proposée par Pexels représente des jeunes femmes le poing levée au milieu d'un brouillard rosé.

© Pexels

 

Lisez notre article sur la vente aux enchères d’Artcurial avec une attention particulière aux sculptures de Camille Claudel ici.

Source: The Guardian