• 22 Oct 2018

Le mercredi 17 octobre 2018, Art-Trope était invité au vernissage de la 45ème édition de la FIAC au Grand Palais à Paris qui s’est tenue jusqu’au 21 octobre 2018. Après vous avoir offert des aperçus exclusifs, nous vous donnons d’avantage de détails sur cette édition grandiose.

Sculpture de Xavier Veilhan au stand de la Galerie Perrotin à la FIAC 2018

Sculpture de Xavier Veilhan au stand de la Galerie Perrotin à la FIAC 2018 © Claire Dorn

La FIAC 2018 : une édition ambitieuse

Du 18 au 21 octobre 2018, le Grand Palais accueille la 45ème édition de la FIAC, foire internationale d’Art Contemporain devenue une référence pour les Collectionneurs et professionnels de l’Art à Paris. Cette année, la foire a sélectionné 195 galeries de 27 pays différents dont trois nouveaux invités : la Grèce, le Pérou et l’Irlande. Parmi l’ensemble des exposants, 30% sont français reflétant ainsi l’ADN très internationale de la foire. Nous notons également le retour de galeries d’envergure telles Hauser & Wirth et The Breeder ce qui souligne l’influence internationale grandissante de la foire. De même, 18 nouvelles galeries ont fait leur entrée dont 7 dans le Secteur Lafayette. L’édition 2018 a par ailleurs étendu ses ailes bien au-delà du Grand Palais. En effet, la section FIAC Projects présente 40 sculptures au Petit Palais tandis que le Jardin des Tuileries accueille 20 travaux et que la place Vendôme propose une carte blanche à Elmgreen & Dragset. Bien entendu, la FIAC organise également une série de conférences et de conversations axées autour du marché de l’Art.

Oeuvre d'Alex Hubbard à la FIAC 2018

Alex Hubbard, Untitled, 2018, Regen Projects Gallery, FIAC 2018 © Art-Trope

La couleur est la reine de la la 45ème FIAC

En parcourant les allées de l’édition 2018 de la foire parisienne, nous avons pu remarquer la place essentielle accordée à la couleur dans tous les médiums exposés. La galerie américaine Regen Projects basée à Los Angeles en est un bel exemple. Le travail de l’Artiste Alex Hubbard affiche une liquidité singulière dans le traitement des couleurs. L’observateur est invité à plonger dans une toile à la frontière de la peinture, du travail à l’encre et de la sculpture. De son côté, la galerie londonienne Skarstedt présente, parmi ses Artistes, une toile monumentale de Georg Baselitz mesurant 3 mètres sur plus de 2 mètres 50. Comme une explosion maîtrisée de couleurs, l’Artiste a simplement nommé son œuvre “Orangenesser” ce qui signifie “Remix”. Cette interprétation très personnelle des interactions entre les couleurs interroge notre rapport à la notion même de mélange. Du côté des sculptures, la galerie Perrotin accueille les visiteurs à l’entrée du Grand Palais avec un mobile géant de l’Artiste Xavier Veilhan. Des personnages fantasmés comme issus d’un rêve sont assis près du mobile qui s’apparente à un système solaire.

Oeuvre de Georg Baselitz à la FIAC 2018

Georg Baselitz, Remix, 2005, Skarstedt Gallery, FIAC 2018 © Art-Trope

Le Secteur Lafayette : la sélection des galeries émergentes par la FIAC

Pour sa section dédiée aux galeries émergentes, la FIAC a reçu cette année près de 150 candidatures. Seules 10 ont été retenues pour cette édition. Créée en 2009 en partenariat avec les Galeries Lafayette, le Secteur Lafayette a pour objectif d’encourager les jeunes galeries en proposant un soutien financier dans l’optique de faciliter leur participation à la FIAC. Une telle initiative rappelle les déclarations du grand marchand d’Art David Zwirner lorsqu’il avait proposé que les grandes galeries contribuent financièrement à la participation des galeries de taille plus modeste. Art-Trope en avait parlé dans son article dédié à la discussion entre Larry Gagosian et Edward Dolman sur la situation actuelle du marché international de l’Art. Ainsi, les 10 galeries sélectionnées par la FIAC pour faire partie du Secteur Lafayette ont bénéficié d’une aide financière à hauteur de 50% des coûts de participation de leur stand de 25 m2. Venant de 5 pays à savoir la France, le Royaume-Uni, la Grèce, les Etats-Unis et la Suisse, les galeries ont présenté des jeunes Artistes émergents, leur offrant ainsi une importante visibilité. L’édition 2018 de la FIAC est une belle réussite pour une foire qui ne cesse de gagner en prestige.

Lisez notre article sur l’exposition Java Art Energy à l’Institut des Cultures d’Islam ici.