• 11 Avr 2018

Le 4 avril 2018, la prestigieuse Frick Collection de New York a annoncé un plan de rénovation et d’agrandissement pour 160 millions de dollars. Mené par Selldorf Architects, le projet devrait voir le jour en 2020. Il s’agit de donner aux visiteurs la possibilité d’explorer d’avantage l’ancienne résidence d’Henry Clay Frick.

La Frick Collection à New York

Frick Collection, New York © Pixabay

Un bâtiment en perpétuelle évolution

A l’origine, la construction de la Frick Collection en 1914 fut confiée au cabinet d’architecture Carrère et Hastings. Très en vogue dans le New York du début du 20ème siècle, le cabinet avait pour mission de bâtir la résidence privée d’Henry Clay Frick. Issu d’un milieu populaire, ce dernier a fait fortune dans le secteur de l’acier et est devenu l’un des principaux mécènes américains de son temps. A l’âge de 30 ans, il devient millionnaire. Sa demeure new-yorkaise qui borde Central Park, a subi de nombreux changements au cours des siècles, en particulier dans les années 30. En effet, l’architecte John Russell Pope avait alors transformé la maison familiale en un musée public doublant la surface du bâtiment. Dans les années 70, la Frick Collection a ajouté deux salles supplémentaires en sous-sol pour accueillir de nouvelles galeries d’exposition ainsi qu’un hall de réception à l’est de la résidence. Le projet d’expansion de 2020 confié au cabinet d’Annabelle Selldorf doit encore être approuvé par la ville de New York car il fait partie du quartier historique de l’Upper East Side.

Toile Maîtresse et servante réalisée en 1666-1667 par Johannes Vermeer

Maîtresse et servante, 1666-1667 © Johannes Vermeer

De nouvelles perspectives pour les visiteurs

Les plans de rénovation de la Frick Collection devraient permettre d’ouvrir aux visiteurs des parties jusqu’alors inaccessibles. Ainsi, les salles du premier étage seront ouvertes au public pour la première fois au public et accueillera une partie de la collection permanente. Les rénovations devraient permettre d’augmenter la surface d’exposition de 30%. Un auditorium de 220 places sera également ajouté à l’agenda des travaux. Les galeries actuelles de la collection permanente dans l’ancien rez-de-chaussée de la demeure resteront inchangés. “Le design que nous proposons est le résultat d’un engagement déterminé pour maintenir l’expérience intime avec l’Art de la Frick Collection qui reste unique et spéciale pour tant de visiteurs” a déclaré l’architecte Annabelle Selldorf. Ainsi, les changements extérieurs paraîtront minimes tandis que l’espace intérieur sera considérablement agrandi. Le projet comprend également la rénovation du jardin ayant vocation à devenir une pièce centrale de l’institution.

Jardin intérieur de la Frick Collection

Jardin intérieur de la Frick Collection © Joyofmuseums

Un cabinet d’architecture ayant le vent en poupe

Fondé à New York en 1988 par Annabelle Sellforf, le cabinet d’architecture a pour vocation à créer des espaces combinant sensibilité moderne et impact sur le long-terme. Le monde de l’Art est loin d’être inconnu pour la société qui a déjà travaillé avec de grands acteurs du secteur. Art-Trope avait d’ailleurs dédié un article à la nouvelle galerie new-yorkaise du marchand d’Art international David Zwirner. Par ailleurs, l’architecte s’était déjà occupée de la rénovation de la Neue Galerie de New York qui, tout comme la Frick Collection, était à l’origine construite par Carrère et Hastings. En France, le cabinet s’est fait un nom avec la construction de la fondation LUMA à Arles. Parmi ses projets en cours avec des institutions artistiques, l’on peut également citer le Musée d’Art Contemporain de San Diego aux Etats-Unis et le Swiss Institute de New York qui devrait ouvrir ses portes au mois de juin 2018. Sans surprise, la Frick Collection s’est tournée vers ce cabinet pour prendre en charge la délicate restauration d’un monument historique de la ville de New York.

Lisez notre entretien avec Josiane Pape, peintre et Artiste Art-Trope ici.

Sources: The Art Newspaper et The Frick Collection