• 8 Mai 2018

Du 28 avril au 20 août 2018, le Centre Pompidou de Metz vous invite à explorer les couples de créateurs d’avant-garde avec l’exposition intitulée “Couples modernes.” Parmi les couples présentés se trouvent les deux personnalités uniques en leur genre que sont Frida Kahlo et Diego Rivera.

Frida Kahlo par Marko 93

Frida Kahlo, rue de l’Ourcq, Paris par Marko 93 © Jeanne Menjoulet

Une exposition interdisciplinaire et collaborative

L’exposition “Couples modernes” est organisée en collaboration avec le Barbican Centre de Londres. Il s’agit de mettre en lumière la diversité de la création des couples qui ont façonné l’Avant-Garde du XXème siècle. Parmi eux sont présentés Pablo Picasso et Dora Maar, Robert et Sonia Delaunay ou encore Georgia O’Keeffe et Alfred Stieglitz. Ainsi, l’objectif est de réfléchir sur le processus créatif qui découle des relations amoureuses, souvent passionnées mais également complexes. Le thème de l’exposition est aussi l’occasion de convoquer une multitude de modes d’expression. Poésie, peinture, sculpture, cinéma, architecture, musique, danse, un large éventail d’Arts sont ainsi représentés. Au delà du processus créatif, l’exposition questionne l’évolution des mœurs par rapport à notre société contemporaine. Pour ce faire, le musée a réuni plus de 150 œuvres provenant du Centre Pompidou, du Musée national d’Art moderne mais aussi d’autres collections internationales majeures.

La légende mexicaine du couple Frida Kahlo et Diego Rivera

Les photographies d’époque présentent un couple dont les deux personnalités semblent radicalement différentes. Frida Kahlo est jeune et élancée. Diego Rivera, quant à lui, est bien en chair et sensiblement plus âgé. Néanmoins, ils partagent le même sentiment nationaliste ainsi que la même passion pour des couleurs libres et flamboyantes. Ils se rencontrent en 1927 alors que Diego Rivera est déjà un peintre reconnu pour ses fresques monumentales. En effet, c’est le fondateur du mouvement dit du “Musralisme mexicain.” Frida Kahlo est alors âgée de 20 ans et souffre de graves problèmes de santé la forçant à peindre alitée. Le couple s’unit par le mariage en 1929. Par la suite, il connaît de multiples aléas, de la maladie à l’infidélité. Après un divorce en 1938, ils décident de se marier à nouveau en 1940 à la condition que Diego Rivera ne trompe plus Frida Kahlo.

Diego Rivera, Frida Kahlo et Anson Goodyear

Diego Rivera, Frida Kahlo et Anson Goodyear

De la légende au mythe

Frida Kahlo et Diego Rivera ont bâti une légende mexicaine où se mêlent la religion, la lutte révolutionnaire, la misère populaire, la souffrance et la spiritualité. Les nombreux auto-portraits de Frida Kahlo traduisent une réflexion sans cesse renouvelée sur sa souffrance physique. Ainsi, les deux Artistes partagent une vision du peuple et du combat révolutionnaire. Dans le même temps, ils mettent tous deux en avant un mysticisme qui contribuera à construire leur légende. Frida Kahlo transcende sa souffrance pour en explorer le spirituel et le partager avec le monde. Les dernières années de sa vie sont particulièrement douloureuses. Dans son journal, elle explique “j’ai toujours envie de me suicider. Seul Diego m’en empêche. Car je m’imagine que je pourrais lui manquer.” Jusqu’à son dernier souffle, l’Artiste utilise son pouvoir de création pour toujours rester debout. Ainsi, au moment de sa mort, elle refusa d’être enterrée dans un cercueil. “Même dans un cercueil, je ne veux plus jamais rester couchée” avait-elle affirmé.

L'Unité Pan-américaine par Diego Rivera

Diego Rivera, l’Unité Pan-américaine, fresque, 1940 © Joaquín Martínez

 

Lisez notre article sur la présence de Scarlett Johansson à la Frieze de New York ici.

Source: Beaux-Arts Magazine