• 4 Oct 2018

Du 27 septembre 2018 au 24 février 2019, l’Institut des Cultures d’Islam à Paris propose l’exposition “Java Art Energy”, une plongée dans l’explosion créative de l’île de Java en Indonésie. Art-Trope était au vernissage presse.

Oeuvre de l'Artiste indonésien Zico Albaiquini

Institut des Cultures d’Islam, Seke © Zico Albaiquini, courtesy of Yavuz Gallery

Le choix de l’Indonésie : l’un des principaux pays musulmans

Contrairement aux idées reçues, l’essentiel de la population musulmane ne se concentre pas au Moyen Orient. En effet, c’est l’Asie qui rassemble la majorité des représentants de la civilisation islamique. “L’Indonésie compte environ 17 000 îles. Plus grand archipel du monde, il inclut une incroyable diversité de territoires et de cultures. Jungle et ultra-urbanisation cohabitent, au même titre que les différentes religions qui innervent le pays” précise Bérénice Saliou la Commissaire de l’exposition. Il ne s’agit pas de présente un panorama de la scène artistique de l’île de Java mais plutôt une sélection de points de vue selon quatre axes principaux. Ainsi, l’exposition s’ouvre sur le thème “Islam et Société” dénonçant la montée du radicalisme où l’on “entre dans le vif du sujet” comme le précise Bérénice Saliou. La partie “Terre en danger” rassemble des œuvres engagées contre la progression de l’urbanisation et la destruction de l’écosystème de l’île de Java. La troisième partie s’intitule “Un passé douloureux” et met en lumière les influences de la colonisation néerlandaise sur l’île. Enfin, la dernière partie se focalise d’avantage sur la “Nature et la spiritualité” comme une invitation à l’introspection.

Exposition Java Art Energy

Exposition Java Art Energy © Institut des Cultures d’Islam

La première exposition consacrée entièrement à l’île de Java

Lors de la visite, Bérénice Saliou, Directrice Artistique, Culturelle et Scientifique de l’Institut des Cultures d’Islam, a précisé que “Java Art Energy” était “une première exposition d’une telle envergure consacrée à l’île de Java (…) Afin d’être le plus juste possible, nous avons pris la focale de la création contemporaine”. Par ailleurs, cinq œuvres ont été spécialement réalisées pour l’exposition. Parmi ces dernières, l’œuvre monumentale d’Eddy Susanto reproduit La Liberté Guidant le Peuple d’Eugène Delacroix en remplaçant la peinture par l’écriture. En effet, il inscrit sur sa toile un texte d’une balade composée au XVIIIème siècle. Cette balade se focalise sur les luttes internes ayant provoqué la chute de Java. Les Artistes de l’exposition s’engagent en faveur d’une société apaisée et plus respectueuse de l’environnement. “J’aimerais que les visiteurs retiennent de cette exposition l’incroyable dynamisme artistique de l’île de Java qui n’a rien à envier aux grandes capitales européennes et nord-américaines. L’objectif de cette exposition est également de faire prendre conscience que la culture de l’Islam ne se limite pas au Moyen-Orient. C’est même tout le contraire, puisque l’Indonésie est le plus grand pays musulman” explique Bérénice Saliou.

Oeuvres de l'Artiste Adhya Ranadireksa à l'exposition Java Art Energy

Oeuvres de l’Artiste Adhya Ranadireksa à l’exposition Java Art Energy © Institut des Cultures d’Islam

 

Lisez notre article sur la digitalisation du marché de l’Art ici.