• 10 Mai 2018

Du 7 au 11 mai 2018, Christie’s met aux enchères des œuvres d’Art Moderne de la collection de l’une des familles américaines les plus riches et les plus influentes de l’histoire : les Rockfellers. La vente intervient suite au décès de David Rockfeller en mars 2018.

Tigre jouant avec une tortue en 1862 par Eugène Delacroix

Tigre jouant avec une tortue, 1862 © Eugène Delacroix

David et Peggy Rockfeller : le puissant couple de milliardaires

Le nom de Rockfeller a toujours été associé à l’un des plus célèbres self made man de l’histoire des Etats-Unis. En 1970, le jeune John D. Rockfeller crée Standard Oil. Dès le début du 20ème siècle, la société vaut déjà plusieurs milliards de dollars. Par la suite, les descendants de la famille ont investi une parie de la fortune considérable dans l’Art, et notamment dans l’Art Moderne. Tout comme Henry Clay Frick, J.P Morgan et Andrew Mellon, John D. Rockfeller avait une étroite relation avec le marchand d’Art britannique Joseph Duveen. Ce dernier a construit son entreprise en vendant les collections des aristocrates européens aux millionnaires américains. Il avait d’ailleurs déclaré : “l’Europe a beaucoup d’Art, et l’Amérique a beaucoup d’argent.” Bien que John D. Rockfeller Junior ait eu des goûts assez traditionnels en matière d’Art, son épouse, Abby Aldrich Rockfeller a eu un impact important sur les collections d’Art Moderne des musées américains.

John D. Rockfeller en 1885

John D. Rockfeller, 1885 © The Rockefeller Archive Center

L’influence sous-estimée d’Abby Aldrich Rockfeller

Malgré des revenus modestes et un époux réticent à l’Art Contemporain, Abby Aldrich Rockfeller a commencé à collectionner des pièces d’Artistes vivants des années 20. Avec un groupe de collectionneurs elle est également l’une des fondatrices de ce qui est aujourd’hui le MoMA. En effet, l’idée était alors de légitimer les formes d’Art en pleine évolution avec des Artistes qui sont devenus des icônes tels Monet, Cézanne, Picasso, Braque ou Klee. Les actions en faveur de l’Art Moderne d’Abby Aldrich Rockfeller ont eu un impact important sur son fils David Rockfeller. Alfred Barr, le mentor d’Abby Aldrich Rockfeller, continuera d’accompagner son fils et Peggy Rockfeller, son épouse, dans la construction de leur collection à partir des années 40. Néanmoins, contrairement à de nombreux collectionneurs américains, David et Peggy Rockfeller n’étaient pas très attirés par l’Expressionnisme abstrait du début des années 60. Cela étant dit, David Rockfeller a acquis une œuvre de Rothko pour 9000 dollars qu’il a ensuite revendue à 72,8 millions de dollars en 2007.

Rockfeller Center à New York

Rockfeller Center © Jean-Christophe BENOIST

La vente aux enchères de Christie’s

Du 7 au 11 mai 2018 Christie’s organise l’une des ventes aux enchères les plus anticipées de l’année. Il s’agit d’une partie de la collection d’Art du 19ème et 20ème siècle de David et Peggy Rockfeller. L’estimation totale des œuvres est évaluée à 500 millions de dollars. Tous les bénéfices seront donnés à des associations caritatives. En effet, avant de mourir, David Rockfeller a déclaré : “je crois que les possibilités créatives que présentent l’Art devraient nous inspirer pour chercher des approches tout aussi créatives pour atteindre une société harmonieuse.” Parmi les Artistes présents dans la vente se trouvent de nombreux Grands Maîtres tant d’Art Moderne que classique. Ainsi, Eugène Delacroix, Giorgio Morandi ou encore Henri Matisse figurent parmi les œuvres proposées. La qualité des œuvres présentées devrait permettre d’atteindre les 500 millions de dollars estimés.

Lisez notre article sur la redistribution des pouvoirs des principaux musées américains ici.

Sources : The Guardian et Christie’s