• 27 Avr 2018

Du 4 au 6 mai 2018 prochain, le Photographe Arié Botbol expose à Photo Doc, les rendez-vous internationaux de photographie documentaire. Sous la Halle des Blancs Manteaux à Paris près de 30 exposants présenteront leur approche photographique du documentaire.

Grand mère Udaipur de la série Intérieurs Vies par Arié Botbol

Grand mère Udaipur, série Intérieurs Vies © Arié Botbol

Un Salon international dédié à la photographie documentaire

Fondé par Charlotte Flossaut, ancienne mannequin internationale lancée par Alexander Lierberman, Directeur Artistique de Vogue américain, Photo Doc met la photographie documentaire à l’honneur. Le Salon s’attache à présenter cette discipline dans son “altérité.” En effet, il s’agit de questionner la relation à l’autre et l’engagement de chacun envers le monde et ses habitants. Pour son édition 2018, la thématique proposée est celle de l’Amérique. Pendant 3 jours, jusqu’à 30 exposants présenteront leurs travaux et leurs Artistes. En parallèle, un programme de films photographiques et de conférences a été mis en place. De même, deux prix seront décernés: le prix de la galerie Photo Doc et le prix de l’Open call 2018. Cette année, l’invitée d’honneur est Rita Leistner, représentée par la Stephen Bulger Gallery basée à Toronto. La photographe dévoilera en avant-première sa série “Tree Planters” pour documenter le travail des planteurs d’arbres au Canada.

Foire de la photographie documentaire 2018 à Paris

Foire de la photographie documentaire 2018 à Paris

Arié Botbol : Photographe de l’intime

Les thèmes principaux du Photographe Arié Botbol sont la rue et l’intime. “J’aime raconter des histoires simples, créer des atmosphères vivantes dans une recherche permanente de picturalité. Lors de mes voyages, j’aime me laisser surprendre par la beauté des personnes que je croise dans l’intimité de leur maison, leur lieu de travail ou leurs déplacements. Je provoque des rencontres furtives, moments de complicité partagés avec le consentement silencieux des sujets photographiés” nous a confié l’Artiste. Dans son entretien avec Art-Trope, Arié Botbol avait également précisé que pour lui, “la photographie et le voyage sont intimement liés. Regarder le monde à travers l’objectif est une façon d’aiguiser ma curiosité pour ce qui m’entoure et de l’observer avec plus d’acuité et de sensibilité.”

Photographie prise à Madagascar extraite de la série Intérieurs Vies par Arié Botbol

Une vielle femme assise seule dans sa maison traditionnelle, Madagascar, Ambalavao © Arié Botbol

La participation d’Arié Botbol à Photo Doc

Arié Botbol figure parmi les 18 photographes représentés par l’agence Hans Lucas pour l’occasion. Le studio Hans Lucas est une société de production dédiée à la photographie qui se veut une passerelle entre information et création. Il s’agit d’intégrer toutes les logiques digitales et numériques y compris la notion de Transmédias. Cofondé par Virginie Terrasse et Wilfrid Estève en 2006, le studio se spécialise dans la réalisation de documentaires interactifs et de court-métrages photographiques. Dans le cadre du Salon Photo Doc, Arié Botbol présentera sa série “Intérieurs Vie” et ses portraits intimistes teintés de couleurs chaudes caractéristiques des pays dans lesquels ils se déploient. La beauté des sujets irradie l’objectif du Photographe et Artiste Art-Trope qui nous invite à pénétrer dans leur sphère intime.

Photographie de la série Intérieurs Vies par Arié Botbol

Un homme seul, garde une école abandonnée dans son uniforme, Sri Lanka, Galle, série Intérieurs Vies © Arié Botbol

 

Lisez notre article sur l’exposition des fantômes et des enfers asiatiques au Musée du Quai Branly ici.