• 28 Nov 2019

L’Artiste Plasticien Matthieu Faury pose un regard critique et sensible sur l’impact de l’Homme sur son environnement au travers de sculptures et installations :

Matthieu Faury Artiste Plasticien

Tourbillon, 170cm x 162cm x 5cm, 2012 © Matthieu Faury

Son Parcours

Depuis l’enfance, j’ai toujours pratiqué des activités artistiques : dessin, modelage, violon. A l’âge de 20 ans, il m’est arrivé une sorte de révélation pour la sculpture qui ne s’est depuis jamais arrêtée. J’ai suivi pendant deux ans des cours de modelage et moulage au cours de sculpture des Beaux-arts de Versailles, et de taille de marbre dans l’atelier d’un sculpteur italien. Après mes études, j’ai vécu en Côte d’Ivoire pendant deux ans. J’y ai taillé dans du bois des personnages réalistes, d’après modèles, dans un style vif, parfois brutal, et sensible. Quelques années plus tard j’ai approfondi ma formation en suivant des stages (photographie numérique en studio à l’École Nationale Supérieure de la Photographie d’Arles, sculpture numérique, céramique) et en préparant un Master en Arts Plastiques à l’école des Beaux-Arts de Lyon.

Sa démarche artistique

En tant qu’Artiste Plasticien, j’ai pour ambition de donner à voir la nature profonde et originelle de l’Homme, cette part d’animalité profondément enfouie, et de montrer, sans complaisance, comment ses évolutions identitaires et comportementales l’ont conduit à se couper progressivement de ses racines et de son environnement. En multipliant les recherches et les références tant scientifiques qu’historiques et philosophiques, j’explore les frontières que l’Homme occidental pose entre lui-même et l’animal, entre civilisation et vie primitive. Le thème de l’évolution, au sens darwinien du terme, est central dans mon travail. La figure du singe y est très présente car elle incarne une allégorie de la nature animale de l’être humain. Les portraits d’hommes et de femmes transgenres, les objets mutants ou encore les architectures organiques, illustrent quant à eux mes réflexions sur les limites de notre condition et sur l’ambivalence de l’être à l’ère des biotechnologies et des sociétés contemporaines. Ma démarche est profondément ancrée dans notre époque, questionnant les fondements et le devenir de notre vie ensemble, de notre cité, de notre planète. Enfin, cette multitude de questions, de doutes, qui sont autant d’invitations à une réflexion approfondie sur le rôle de l’Art et ma responsabilité en tant qu’Artiste face à l’urgence des enjeux écologiques, m’ont conduit à intégrer dans ma pratique artistique des attitudes, des mediums et des matériaux en phase avec les défis de notre époque, à la manière d’un Artiste du XXIème siècle.

Oeuvre de l'Artiste Matthieu Faury

Les Origines de la civilisation, 30cm x 20cm x 30cm, 2013 © Matthieu Faury

Son évolution

Mon processus d’évolution pourrait être comparé à des cercles qui s’agrandissent. Le point de départ de mon travail de sculpture continue d’être en général le modelage, mais je mène plus loin les projets : nouvelles matières, ou dimension de l’œuvre plus importante, ou nouvelle techniques (sculpture numérique, sculpture dans le marbre avec la technique de la mise au point, par exemple). Depuis 3 ans, j’ai ainsi mis l’accent sur le dessin, touchant ainsi, au gré des expositions, un public différent et complémentaire. Le dessin combiné à la sculpture m’amène logiquement à enrichir mes projets d’installations et d’expositions. Depuis deux ans, je travaille explicitement sur le thème de l’anthropocène, qui est un fil rouge reliant la plupart de mes dernières pièces. C’est une clé de lecture importante qui connecte également mon travail à mes engagements et convictions personnelles en faveur des animaux et de la protection de l’environnement. La suite logique me semble être celle qui l’approfondissent, en travaillant sur ma capacité d’Artiste Plasticien à produire des pièces et des installations dans des cadres toujours plus complexes.

Artiste Plasticien Matthieu Faury

L’Ultime Chef d’Oeuvre, 210cm x 32cm x 32cm, 2017 © Matthieu Faury

Ses expositions

Depuis les années 90, j’expose tant en galeries qu’en Foires d’Art Contemporain, en France comme à l’étranger, ainsi que dans des lieux de patrimoine (châteaux, sites historiques, parcs). Récemment, mon travail a été exposé à « Beirut Art Fair » au Liban par le biais de la Galerie Marie Jaouen. C’est également avec cette dernière que j’ai participé au salon DDESSIN aux éditions de 2018 et 2019. Le sud de la France et la Provence en particulier, sont des lieux qui ont aussi accueilli mes œuvres comme le Château de Tarascon. Deux expositions m’ont particulièrement marqué. L’édition 2018 de Beirut Art Fair tout d’abord, à la fois dépaysante à enrichissante à tous les niveaux, m’a séduit par le contact avec le public, la rencontre avec des galeries et des Artistes, la découverte de la scène artistique moyen-orientale. « Si les châteaux m’étaient contés » au château de Tarascon en 2015 était un projet d’exposition ambitieux que j’ai mené à son terme en ayant l’impression de m’accomplir tant d’un point de vue technique qu’artistique. Un tel projet a été déterminant dans mon évolution. Le projet sur lequel je travaille actuellement est une sculpture d’un gorille à l’échelle 1 en marbre gris, que je suis en train de tailler dans un bloc de 5 tonnes qui a été extrait dans une carrière de la région. Dans cette oeuvre en pierre dure et froide d’un gris bleuté totalement homogène, j’ai l’intention de condenser avec des moyens esthétiques très allusifs, ce que représente cet animal aujourd’hui : un être magistral et pacifique, vivant en totale harmonie avec son environnement, et fragilisé par le présence de plus en plus envahissante de l’être humain dans son environnement. 

L'empereur - sculpture - 40x40x30 - 2005 © Matthieu Faury

L’empereur, 40cm x 40cm x 30cm, 2005 © Matthieu Faury

Sa relation avec Art-Trope

Bien que j’ai beaucoup travaillé, et continue de collaborer avec des Galeries, je n’en ai pas encore d’attitrée. Ainsi, j’ai besoin d’améliorer ma visibilité. Art-Trope a su développer un réseau d’Artistes et a organisé des expositions dans des lieux importants et des capitales artistiques telles Paris et Arles. Leur expertise me sera précieuse pour avancer et développer ma carrière. L’objectif avec le soutien d’Art-Trope et de booster ma visibilité auprès des publics les plus pertinents et les plus réceptifs à ma démarche.

Découvrez le profil de l’Artiste Plasticien Matthieu Faury ici.

Lisez nos articles ici.