• 6 Fév 2018

Zoé Bayard, peintre et Artiste Art-Trope, nous explique comment elle en est arrivée à la création artistique:

Cette oeuvre de Zoé Bayard, peintre et Artiste Art-Trope, s'intitule "Retournement", extraite de la série "Mouvements de vie".

Retournement, extrait de la série Mouvements de Vie, 2017 © Zoé Bayard

Son Parcours

Aussi loin que je m’en souvienne, je me suis toujours rêvée devant un chevalet. Enfant, je dessinais des journées entières. Adolescente, c’est à l’aquarelle que je fais mes premiers pas. Mais Alors que je me sentais attirée par les Beaux Arts, la philosophie et la psychologie, je suis allée là où l’on m’attendait, le commerce. A 28 ans, la peinture a été ma première thérapie, très vite alimentée d’un intérêt grandissant pour la psychologie et la symbolique en même temps qu’une ouverture au spirituel, avec l’étude des textes bibliques et la découverte de la méditation. Cette période d’introspection m’amènera à entreprendre une analyse et à me former ensuite à la profession de psychanalyste en Rêve Eveillé Libre, profession que j’exerce encore aujourd’hui. Dès 1998, dans ma perpétuelle quête de sens, je découvre la symbolique des Lettres Hébraïques. Après quelques années d’études et de recherches personnelles sur le sujet, j’aborde l’Art de la calligraphie en 2005 auprès de Frank Lalou, Artiste calligraphe de renom. Cette pratique quasi quotidienne influencera ma peinture qui gagne alors en expression et en précision.

Sa démarche artistique

L’Art et l’analyse ont en commun la profondeur et la puissance de l’imaginaire. Ma principale source d’inspiration en tant qu’Artiste peintre, c’est avant tout mon propre cheminement, mes questionnements, mes expériences intérieures, mais aussi bien sûr, ce que je perçois et ce que je vis au quotidien dans l’accompagnement de mes patients. Je peins des corps, en particulier des femmes, des visages. Ainsi, à travers eux, je cherche à représenter et à vivre le cheminement de l’Homme en devenir, à travers les grandes étapes symboliques et universelles que sont le masque, la part d’ombre et de lumière, le couple intérieur/extérieur, la conscience et la présence à Soi. La pratique de la calligraphie a beaucoup influencé ma peinture qui a gagné en précision et en dynamisme. Le mouvement et le geste spontané visent l’expression instinctuelle des mouvements de vie. Je peins parce que j’en ai besoin et j’expose ce que je peins parce que la peinture est faite pour cela aussi. Si mes œuvres touchent le spectateur, c’est que nos émotions ou notre vécu ont quelque chose en commun qui à été partagé sur la toile. Qu’il s’agisse de peinture, de calligraphie, de psychanalyse ou de spiritualité, la pierre d’angle de ma démarche est la tentative de comprendre et d’appréhender l’humain dans toute sa complexité !

Cette oeuvre de Zoé Bayard, peintre et Artiste Art-Trope, s'intitule "Croyance", et est extraite de la série "Mouvements de Vie" © Zoé Bayard

Croyance, extrait de la série Mouvements de Vie, 2017 © Zoé Bayard

Son évolution

J’ai commencé à peindre à l’huile. Mes peintures étaient essentiellement figuratives. J’apprenais la technique et le dessin « en faisant ». Puis j’ai expérimenté l’acrylique en y ajoutant de la matière avec différents enduits. Avec la calligraphie, j’ai découvert les encres, le mouvement spontané autant que précis, mais surtout une intensité dans le geste. Aujourd’hui j’utilise la fluidité de l’encre pour signifier les mouvements physiques et psychiques dans une série commencée début 2017 intitulée « mouvements de vie ». La prochaine série qui se profile traitera de la symbolique du masque. Ma créativité semble évoluer vers une approche de plus en plus « épurée », un figuratif contemporain qui tend vers l’abstrait.

Ses expositions

J’expose depuis 2009, essentiellement en France. L’exposition qui m’a le plus marquée est la Foire Locale d’Art Contemporain (FLAC) de 2017. En effet, j’exposais les toiles de la série « mouvements de vie ». Les retours du public comme des professionnels m’ont profondément touchée. C’est là que j’ai senti que j’avais enfin trouvé « ma signature » artistique, une manière de faire « reconnaissable ». Malgré deux dossiers en attente de sélection, je n’ai pas d’exposition prévue à ce jour. C’est la qualité des lieux d’exposition qui m’intéresse, pas la quantité.

Sa relation avec Art-Trope

Ma difficulté principale en tant qu’Artiste peintre est précisément de trouver des lieux d’expositions de qualité pour y présenter mes œuvres. Je ne souhaite pas multiplier les expositions qui ne mènent à rien ou presque. De même, je manque de réseau pour accéder à d’autres lieux qualitatifs hors de ma région. Il est également compliqué d’être à la fois dans son atelier à créer et à la fois en prospection, en communication. Art-Trope me permet de gagner du temps pour créer d’avantage. Un autre point me paraît essentiel : obtenir des retours constructifs sur mon travail. A mon sens un Artiste, comme en psychanalyse, a besoin d’un « miroir » pour évoluer, pour se remettre en question, trouver d’autres voies, approfondir ses connaissances et avoir une chance de faire grandir son Art.

Oeuvre réalisée en 2017 par Zoé Bayard, peintre et Artiste Art-Trope, représentant une femme enceinte de profile et s'intitulant "Déchirure".

Déchirure, extraite de la série “Mouvements de vie”, 2017 © Zoé Bayard

Lisez notre article sur les ventes records de l’Artiste chinois Qi Baishi ici.