• 9 Mai 2018

En avril 2018, Ellen Stofan est devenue la première Directrice femme du National Air and Space Museum de Washington depuis son ouverture en 1976. Ce n’est pas le seul musée américain à avoir enfin ouvert ses portes à la diversité. La pouvoir culturel des principales institutions américaines est-il en train de changer de main ?

Trois pommes

© Pixabay

Les récentes nominations de femmes à la tête des grands musées américains

La nomination historique d’Ellen Stofan à Washington s’inscrit dans une série de bouleversements au sein des principales institutions culturelles américaines. En effet, Carrie Rebora Baratt dirige le New York Botanical Garden alors que Sarah Moon Chapotin vient d’être nommée Directrice du United States Botanic Garden. Anne Pasternak, à la tête du Brooklyn Museum conduit une politique innovante et proactive en faveur de la diversité des collections malgré les récentes polémiques de la nouvelle Commissaire du département de l’Art afro-américain. Selon Joan H Baldwin, co-auteur de l’ouvrage “Femmes au musée : leçons de l’environnement de travail“, “nous avons bénéficié du raz de marée post affaire Weinstein en regardant de plus près les problèmes de harcèlement sexuel et d’inégalités de genre dans le monde des musées.”

93% de blancs, 38% d’hommes et 55 ans d’âge moyen

Malgré les récents changements, les plus grandes institutions du pays restent majoritairement dominées par les hommes blancs. Ainsi, le Metropolitan Museum of Art a encore une fois élu un Directeur homme. Max Hollein dont Art-Trope vous avez parlé, en est le 10ème. En effet, le Getty, l’Art Institute of Chicago, la Frick Collection et la National Gallery of Art sont encore dirigés par des hommes blancs. Selon le rapport 2018 du Gender Equity in Museums Movement sur les musées financés en partie par le gouvernement, 30 hommes sont des Directeurs contre 14 femmes. De même, selon Laura Lott, Directrice Exécutive de l’American Alliance of Museums, une récente étude montre que dans les hautes fonctions des directoires des musées, 93% sont des blancs, 38% des hommes dont la moyenne d’âge atteint 55 ans. Seulement 10% ont pris des mesures en faveur d’une politique favorisant la diversité.

Intérieur de musée

© Pexels

Les raisons de la lente évolution de la diversité dans les musées

Plusieurs facteurs entrent en jeu dans l’absence de diversité au sein des musées. Tout d’abord, l’écart des salaires entre les hommes et les femmes occupant les mêmes postes dans les musées est de 20%. Anne Ackerson, membre du Gender Equity Museums Movement explique que “les femmes dans les musées ne réalisent même pas qu’elles gagnent 20% de moins.” Ainsi, plus le budget d’une institution est élevé, plus les hommes sont à des postes de direction. A l’inverse, on retrouve plus de femmes dans les organisations à but non lucratif. Par ailleurs, les bas salaires des personnels des musées n’encouragent pas à la diversité. De plus, le coût de la formation universitaire aux métiers spécifiques des musées est particulièrement élevé aux Etats-Unis. Cela a un impact négatif sur la diversité. Néanmoins, quelques personnalités ont pris des mesures importantes. C’est le cas de Kim Sajet, première Directrice de la National Portrait Gallery. En 2013, au moment de sa nomination, le directoire du musée était composé de 70% d’hommes. Aujourd’hui, c’est le contraire.

Galerie d'Art

© Pixabay

 

Lisez notre article sur Frida Kahlo et Diego Rivera en couple légendaire au Centre Pompidou Metz ici.

Source : The Guardian