• 21 Fév 2018

Le 21 décembre 2017, les caméras de sécurité du Franklin Institute de Philadelphie enregistrent une drôle de scène. En effet, au cours d’une soirée « pulls moches » organisée par le musée, un homme prend un selfie et vole le pouce droit d’une statue de soldat en terre cuite prêtée par le Shaanxi Cultural Heritage Promotion Center chinois.

Cette photographie représente soldats de terre cuite de la combe de Qin Shihuang, premier empereur chinois.

Soldats en terre cuite de l’Empereur, Chine

Le rôle du Shaanxi Cultural Heritage Promotion Center

La nouvelle du vol a fait l’effet d’une onde de choc auprès du musée Shaanxi. En effet, ce dernier a prêté au Franklin Institute de Philadelphie près de 10 soldats en terre cuite. Pourtant, le prêt de parties de ce trésor artistique et historique aux principaux musées internationaux est loin d’être nouveau pour l’institution chinoise. En effet, cela fait des décennies que le musée Shaanxi soutient les expositions les mettant en scène à l’international. Cependant, c’est la toute première fois que l’institution chinoise se retrouve confrontée à une telle affaire. En conséquence, les autorités chinoises ont appelé de « sévères sanctions ».

Un incident fâcheux

Le Shaanxi Cultural Heritage Promotion Center a parlé « d’incident fâcheux » dans ses récentes déclarations. Effectivement, l’affaire est embarrassante pour l’institution de Philadelphie. Bien que l’incident ait été enregistré le 21 décembre 2017, le doigt manquant du soldat de l’Empereur en terre cuite n’a été remarqué qu’au 8 janvier 2018. Le FBI intervient rapidement et appréhende, grâce à l’analyse des caméras de sécurité, le responsable. Il s’agit de Michael Rohana, résident de l’Etat du Delaware. Ce dernier gardait le précieux doigt vieux de près de 2000 ans dans un tiroir de bureau. Le Shaanxi Cultural Heritage Promotion Center a déclaré aux média chinois ne jamais avoir eu affaire à ce genre de « fâcheux incident ».

Cette photographie de Beyond My Ken représente le Franklin Institute de Philadelphie.

Franklin Institute of Philadelphia © Beyond My Ken

Une armée en terre cuite

La statue en question sera visible au musée de Philadelphie jusqu’au 4 mars 2018. Elle est l’une des 8000 autres statues de soldat, chevaux et autres personnages découvertes dans le Xi’an, dans la tombe de Qin Shihuang, premier empereur chinois. Ainsi, la valeur d’une telle pièce historique intitulée « Le Cavalier », est estimée à 4,5 million de dollars. En conséquence, le musée de Shaanxi qui a prêté l’œuvre pourrait revoir entièrement sa politique de prêts aux différentes institutions, aux Etats-Unis d’une part, et à travers le monde d’autre part. En effet, le montant total du coût des réparations sera déterminant dans la définition éventuelle d’une nouvelle politique.

Cette photographie de Jess représente le musée d'histoire de Shaanxi à Xi'an en Chine.

Musée d’Histoire de Shaanxi, Xi’an, Chine © Jesse

 

Lisez notre article sur Roland Giuseppelli, photographe et Artiste Art-Trope, ici.

Sources: The Art Newspaper et NBC News