• 12 Déc 2017

Women House: “la maison selon elles” rassemble sur 1000 m2 près de 39 Artistes du XXème au XXIème siècle à la Monnaie de Paris. Ainsi, jusqu’au 28 janvier 2018, avant de s’installer au National Museum of Women in the Arts de Washington D.C en mars 2018, l’exposition propose une nouvelle vision féminine de l’espace domestique:

Cette photographie représente l'entrée la Monnaie de Paris.

Monnaie de Paris © PHGCOM

La rencontre de 2 notions: le genre féminin et l’espace domestique

Women House installe un dialogue entre un genre – le féminin – et un espace – le domestique. En effet, l’idée est de s’opposer à l’architecture et l’espace public classiques qui ont longtemps été masculins. Ainsi, en miroir, l’espace domestique fut tout à la fois perçu comme une prison ou un refuge pour les femmes. Découpée en 8 chapitres, l’exposition s’empare de ce sujet et présente la femme au cœur de l’histoire dans laquelle elle a été souvent rendue invisible. Les 39 Artistes viennent de 4 continents et transcendent les générations. Effectivement, sont notamment présentes l’Artiste mexicaine Pia Camil, l’iranienne Nazgol Ansarinia, et la portugaise Joana Vasconcelos.

Cette photographie représente une oeuvre en technique mixte de l'Artiste Joana Vasconcelos.

Joana Vasconcelos © See-ming Lee from Hong Kong SAR, China

Une intention féministe et poétique

Women House est une exposition qui entend trouver un espace de travail chez soi. En effet, il s’agit là de la théorie de Virginia Woolf élaborée en 1929. Dans cette dernière, les femmes étaient encouragées à trouver une chambre avec la possibilité de la “fermer à clé sans être dérangé”. Effectivement, c’est ce que l’écrivaine proposait dans son essai “Une chambre à soi”. Ainsi, 1929 est la date choisie pour marquer le départ de l’exposition. Women House se déploie alors de manière thématique jusqu’à des œuvres récentes de jeunes Artistes femmes.

Cette photographie prise par George Charles Beresford est un portrait de l'écrivaine Virginia Woolf.

Virginia Woolf © George Charles Beresford

Une commissaire d’exposition habituée aux thématiques féministes

Camille Morineau, directrice des expositions et des collections de la Monnaie de Paris, est à l’origine de Women House. En effet, cette dernière s’est spécialisée dans la question des femmes Artistes. Elle a également organisé “elles@centrepompidou” en 2009 ainsi que la rétrospective “Niki de Saint Phalle” au Grand Palais en 2014. Ainsi, elle entend donner d’avantage de visibilité aux Artistes femmes, souvent marginalisées face à leurs homologues masculins. Malgré le basculement de la seconde moitié du XXème siècle, les femmes restent peu représentées sur le marché de l’Art.

Lisez notre article sur l’édition 2017 d’Art Basel Miami ici.

Sources: Monnaie de Paris et Beaux-Arts Magazine